Face aux problèmes de mortalité des jeunes huîtres et aux difficultés d’approvisionnement en naissain, le Comité Régional Conchylicole de Méditerranée souhaite développer un projet d’écloserie/nursage sur le bassin de Thau. A l’été 2017, des tests ont été menés sur le nursage de jeunes coquillages sur des radeaux embarqués baptisés « Flupsy » à Bouzigues et dans le port de Frontignan. Les résultats sont encourageants. Cette technique utilisée aux Etats-Unis mais peu développée en Europe semble être la solution idoine. Le projet va donc être poursuivi.

Le projet de nursage embarqué a fait l’objet d’une candidature au DLAL FEAMP Thau et sa bande côtière et a reçu un avis favorable du Comité de sélection et de pilotage le 5 septembre. Il sera financé par les fonds européens avec le soutien de la Région et de Sète agglopôle Méditerranée.

Cette expérimentation permettra de valider les performances du nursage de naissains d’huitres sur Thau et Frontignan. L’ensemble des données recueillies au cours des tests permettront au CRCM de disposer d’une base solide pour le dimensionnement de la nurserie définitive et il sera alors possible de valider la viabilité technico-économique du projet de création d‘une écloserie-nurserie méditerranéenne.

A terme, il devrait permettre de sécuriser l’approvisionnement en naissains locaux, adaptés aux conditions méditerranéennes et ainsi de stabiliser les activités conchylicoles sur Thau. Il pourrait également offrir une possibilité de diversification d’activités pour quelques conchyliculteurs. Ce projet s’inscrit dans le défi 2 de la stratégie DLAL Feamp Thau et sa bande côtière de Frontignan à Agde.