Le bassin de Thau compte 13 zones conchylicoles de Marseillan à Sète. Le projet porté par le Syndicat mixte du bassin de Thau vise à réaliser un schéma d’aménagement de ces zones afin de renforcer leur attractivité. Développer les espaces d’accueil du public dans les zones conchylicoles, pour les rendre plus accessibles et davantage en adéquation avec les besoins des entreprises dans une logique de respect de l’environnement et des préconisations urbanistiques est tout l’enjeu de ce projet.

Inscrit dans le cadre du défi 2 « favoriser l’innovation et la diversification », il vise à permettre aux conchyliculteurs de diversifier leurs activités en structurant l’accueil du public et en créant des espaces de dégustation.

Le projet comprend différentes étapes depuis la phase de diagnostic du fonctionnement des zones conchylicoles (diagnostic socio-économique, diagnostic d’aménagement, analyse réglementaire et juridique, benchmarking) jusqu’à l’élaboration de scénarios d’aménagement (schéma global, schéma par zone, programmes et bilans financiers et feuilles de route par zone) en passant par la phase de concertation pour obtenir un diagnostic partagé et validé par l’ensemble des acteurs.

D’un cout de 100 000 €, validé par le Comité de sélection et de pilotage du 21 avril 2017, il sera financé à 40% par les fonds FEAMP, 20% par la Région et 20% par le Département.